Générer un PDF

News  | Mortsel, BELGIUM  | 12 mai 2016

Agfa Graphics lance PrintSphere, le service d'échange de données dans le Cloud

Avec la sortie de PrintSphere, Agfa Graphics offre à présent aux fournisseurs de services d'impression un moyen standardisé d'envoyer et de recevoir des fichiers, et d'ajouter de nouveaux niveaux d'automatisation à toutes les solutions de flux de production d'Agfa. Ce logiciel à la demande (Software as a Service) met également à disposition des collaborateurs du service clientèle (CSR) un tableau de bord qui leur permet de parfaitement gérer leurs relations clients, et d’afficher une vue d'ensemble de l’ensemble des travaux en cours.

Échange de données standardisé

PrintSphere est un service partagé qui permet aux imprimeurs de facilement échanger leurs fichiers avec les clients, les divers collaborateurs impliqués et les freelances... Que l'échange de données ait lieu en interne ou en externe, cette solution dans le Cloud (informatique dans le nuage) permet de stocker et d'organiser les données en toute sécurité. Intégré avec Apogee Prepress ou Asanti, les responsables prépresse peuvent attribuer des tâches spécifiques aux divers profils utilisateurs. Un système de messagerie automatique peut ainsi les inviter à fournir les fichiers d'une tâche spécifique. PrintSphere peut également être utilisé pour assurer l’archivage de travaux antérieurs, disponibles pour un nombre restreint de clients.

« Les imprimeurs échangent des giga-octets de données au quotidien à l'aide d’une multitude d’outils », a déclaré Andy Grant, responsable des logiciels, Agfa Graphics. « Nous voulions leur offrir un moyen standardisé et plus efficace de le faire. PrintSphere simplifie l'envoi et la réception rapide des fichiers. La solution dispose d'une interface de navigation et se trouve hébergée dans le Cloud, et non pas sur votre propre système ».

Logiciel à la demande intégrable

Lorsque vous optez pour PrintSphere, il n'est plus nécessaire d'investir dans du matériel ou des logiciels supplémentaires. Indépendamment de l'heure et de l'endroit, PrintSphere est accessible directement via son site Web officiel www.printsphere.com ou via les applications clientes pour Windows, Mac et périphériques mobiles. Les données chargées sont automatiquement synchronisées avec les dossiers locaux, ce qui permet aux fichiers d'être également disponibles localement sur site.

« PrintSphere s'intègre avec les logiciels de flux de production existants d'Agfa Graphics tels qu'Apogee, Asanti et StoreFront », a ajouté Grant. « Il automatise l'entrée des données, crée des sauvegardes hors site des bases de données de production essentielles et récupère les commandes provenant du Web to Print pour les mettre à disposition sur le réseau local. Une modularité et une souplesse qui permettent de gagner un temps considérable et qui contribuent d’accélérer le cycle de production. Non seulement PrintSphere est très utile pour les fichiers particulièrement volumineux usités dans le marché des applications grand format, mais il offre également une réelle valeur ajoutée aux flux complets de production pour tous les imprimeurs traditionnels ou de journaux ».

Service dans le Cloud hébergé par Agfa

En tant que service dans le Cloud, PrintSphere s'inscrit dans la droite lignée des autres outils déjà hébergés dans le Cloud d'Agfa Graphics, tels que StoreFront et Arkitex. Comme les normes de sécurité d'Agfa sont très élevées, la confidentialité totale de toutes les données est garantie.

« Comme il fonctionne sur les propres serveurs de données d'Agfa, PrintSphere vous offre, à vous et à vos clients, un mode de téléchargement rapide et un processus de travail productif », a conclu Grant.


PrintSphere

PrintSphere

PrintSphere est une solution de logicielle à la demande (Software-as-a-Service) hébergée dans le ‘Cloud’ (informatique dans le nuage), optimisée pour échanger de manière standardisée les données et automatiser le flux de production.

Contacter Agfa Graphics

Vous avez une question pour nous ?  Merci de bien vouloir remplir ce formulaire.

 
*
*
*
*
*